Sirba Octet : musique Yiddish

Contenu de la page : Sirba Octet : musique Yiddish

"Depuis le XIIIe siècle, les musiciens des communautés Ashkénazes ont souvent eu mauvaise réputation. Mais on les invitait quand même aux mariages. Tout simplement parce qu’ils savaient mettre de l’ambiance comme personne, avec leur musique mêlée d’influences slaves, tziganes, grecques ou ottomanes.

Le nombreux public présent à l’Arlequin s’est donc senti convié à la fête. Comme invité au mariage entre le piano et la musique Yiddish. Une délicieuse cérémonie avec ses mélodies tantôt mélancoliques, tantôt rieuses, portées par une clarinette qui sait aussi bien ricaner que sangloter. Par moments, on voyait presque un vieil oncle bourru un brin éméché faire danser la mariée, aussi virevoltante qu’un papillon. L’alliance de la tradition et de l’avenir. La mère juive peut être fière de sa progéniture. Mariage pluvieux, mariage heureux ? Hier soir, l’averse d’émotions ne donnait pas envie d’en laisser une goutte…./…"

Fabrice Mina (Journal La Montagne – 18 juin 2011).

En images

retour en haut de page